Petites actions individuelles pour un changement global

29/03/2017

La plupart d'entre nous avons d'ores et déjà été sensibilisés au développement durable, et sommes conscients des enjeux environnementaux. Pourtant, pour la majorité, on se dit que ça ne sert à rien de se mettre au vert. Qu'il est « inutile » de faire un effort. Que de toute façon, ça n'empêchera pas le voisin de prendre sa voiture pour se rendre au travail, à 5 min de son domicile. Ne serait-ce pas plutôt une excuse pour ne pas même essayer de faire bouger les choses ?

L'article du jour a pour objectif de vous prouver que vos petits efforts individuels ne sont pas vains :

Un changement d'habitude passe toujours par une étape de prise de conscience, et de réflexion. Pensez-y demain à votre réveil : qu'est-ce que je peux modifier dans mon quotidien pour être plus en accord avec un monde durable ? Ça peut être tout et n'importe quoi : acheter ses fruits et légumes chez un producteur local, se rendre au travail à vélo, limiter sa consommation de viande (à ce propos, saviez-vous que le bœuf est de loin la plus polluante à produire ?)...

C'est à la portée de tous. Et cela peut inciter son entourage à s'y mettre également. En effet, c'est en voyant un ami devenir végétarien qu'on commence à s'y intéresser, et qu'on pense nous aussi à l'éventualité de s'y mettre. Ainsi, changer ne serait-ce qu'une seule de ses habitudes peut avoir des conséquences sur les autres, et plus globalement sur la société.

Peu à peu, ces alternatives s'imposent comme des solutions durables et s'intègrent naturellement à notre train-train quotidien, jusqu'à devenir des habitudes.


Les « modes » écolos

Et oui, certaines modes ont davantage d'intérêt que d'autres... Et celles que nous allons évoquer ci-dessous sont plutôt prometteuses!

Depuis quelques années, on remarque par exemple une émergence du mouvement bio. Le covoiturage (vous connaissez tous Blablacar) est lui aussi très en vogue. Et, pour répondre à la demande, industriels et entreprises se mettent à développer de nouveaux produits, en accord avec ces démarches durables. 

Comme quoi, des fois, industries et économie peuvent être en accord avec environnement et société. C'est la définition même du développement durable, qui se base sur 3 piliers fondamentaux : société, économie et environnement, qui devraient toujours s'équilibrer. 

Ainsi, ce sont les demandes de la société qui peuvent changer la donne. Et qui dit société dit collectif, qui dit lui-même individus. Le développement durable peut donc s'intégrer à toutes les échelles, et un simple changement d'habitude peut apporter gros. Se sont les petites actions individuelles quotidiennes qui, par effet boule de neige, amènent à un changement global.

Il ne tient plus qu'à vous de vous y mettre, et de lancer la tendance !